Chroniques

Chronique : ATLVS – Memoir

 

Aujourd’hui nous nous penchons sur un groupe de metalcore Australien tout beau tout frais nommé ATLVS. Avec la sortie de leur tout premier EP, Memoir, au cours du mois de juin 2019, le moins que l’on puisse dire est que les cinq musiciens frappent fort d’entrée de jeu. Puissant, direct, mélodique, maîtrisé et technique, Memoir est l’EP ultime de ce début d’année.

Le groupe originaire de Gippsland en Australie a vu le jour en 2017 et est composé de cinq membres. Matt Borth qui s’occupe de la basse et du chant, Stevel Jiliak et Nick Fitz aux guitares, Nick Calvarino à la batterie et enfin Jesse Buckhingham au chant. 

Avec leur premier single, “Epiphany” sorti au cours de cette même année 2017, ATLVS avait déjà toutes les cartes en main pour faire un excellent début. Il aura tout de même fallu attendre la mi-2019 pour enfin entendre leur pépite au doux nom de Miroir. Une attente qui en vaut la peine puisque la petite vingtaine de minute qui compose ce disque passe réellement en un éclair. 

Chaque titre est varié et alterne entre metalcore lourd et mélodique, agrémenté de quelques touches djent sans oublier les breakdowns assez heavy. On peut déceler une ambiance atmosphérique qui se dégage tout au long de l’album avec ses leads de guitare volatiles et sinueuses ou encore des intros aux doux arpèges. On ajoute à ça une rythmique lourde et mélodique ainsi qu’un chant parfaitement maîtrisé et on obtient un des EP les plus agréables de ce début d’année. 

A votre tour d’aller découvrir cette pépite, en attendant impatiemment la suite des aventures d’ATLVS. Une chose est sûre, de notre côté nous allons les surveiller de près en espérant les voir exploser comme la plupart de leurs compères australiens. 

Chronique : Axel Chatard

%d blogueurs aiment cette page :