Live-reports

[LIVE-REPORT] MIKA à l’Axone Montbéliard (30.01.2020)

Pour terminer janvier, nous nous sommes rendus dans le Doubs, où Mika effectuait sa dernière date du mois. Sa tournée ‘Revelation Tour’ ayant repris, on a pu assister une seconde fois à un de ses shows. Après les fêtes de fin d’année, le chanteur et sa bande étaient en forme, et ils nous ont encore délivré une prestation haut de gamme. 

 

Pour commencer, c’est Charlotte, jeune artiste britannique qui est chargée d’ouvrir les hostilités. Sur scène, elle est accompagnée d’un musicien, avec qui elle forme un joli duo. Sa voix est douce, calme et elle entame avec timidité son set. D’ailleurs, elle expliquera plus tard que Mika est un de ses artistes préférés, et que c’est donc un rêve pour elle d’ouvrir pour ce dernier. Pendant 30 minutes, le chanteuse ne se laisse pas avoir par les 6000 personnes présentes dans la salle, elle chantera même une reprise de «If I Ain’t Got You» d’Alicia Keys. On a bien conscience que faire la première partie de Mika est une lourde tâche, et malgré la prestation un peu mollassonne de Charlotte, on a tout de même passé un bon moment. 

 

 

Il est 21 heures pétantes lorsque que les lumières s’éteignent. Après son introduction vocale, un silhouette apparaît derrière le grand rideau multicolore. Les fans aux premiers rangs trépignent, et Mika entre en scène sur «Ice Cream», puis enchaîne avec «Dear Jaleousy». La setlist n’a pas changé depuis l’année dernière, même si sur certaines dates, Mika a pu jouer des raretés telles que «Over My Shoulder» ou «No Place In Heaven». A Montbéliard, le set sera classique, mais cela n’empêchera pas Mika et ses compères de s’amuser et d’improviser quelques moments drôles. 

Après la mythique «Relax», «Origin Of Love» s’ensuit et on remarque que le public est assez calme, trop calme. Heureusement, le chanteur ne se décourage pas, et discute même avec le public. Un telle proximité fait toujours plaisir et lorsqu’il demande à tous de se taire, puis de chanter le refrain de «Underwater», on s’exécute. Cela donnera naissance à un moment intimiste et le public se réveillera un peu. 

 

On note aussi que la plupart des présents ce soir ne connaissaient pas vraiment les paroles du dernier album de Mika, My Name Is Michael Holbrook. Quand celui-ci chante «Tomorrow» ou «Platform Ballerinas», un petit coup de mou se fait sentir. C’est un peu dommage, mais Mika est un showman qui se donne à fond à tous ses concerts, quel que soit son public. Le ton montera d’un cran quand «Elle Me Dit» retentira, les paroles en français étant bien évocatrices.

Le moment le plus émouvant restera encore et toujours la fin de «Happy Ending», lorsque Mika, sans micro, entamera le dernier couplet de la chanson a capella. C’est à ce moment qu’on se rend compte de son talent, et de sa voix incroyable. Les applaudissements de la salle ne mentent pas. 

 

 

Le temps passe toujours trop vite, et c’est déjà l’heure de «Love Today». Pour le rappel, Mika changera de tenue et réapparaîtra avec un costume noir à pois blancs. Le tout pour entamer un rappel des plus joyeux, avec «We Are Golden» et «Stay High». 

Mika est un artiste à part entière, qu’on ne se lasse jamais de voir et d’écouter en live, son retour sur scène est donc un aubaine pour tous ses fans. Quand il performe, il fait don de son corps et reste humble à tout moment. C’est un grand artiste, charismatique et attachant à souhait, qui répand la bonne humeur partout où il passe. Et juste pour ça, chapeau. 

 

Texte et photos : Florentine Pautet 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :