Live-reports

[LIVE-REPORT] BEING AS AN OCEAN + Hype Lights au CCO Villeurbanne le 21/06/2022

En ce jour de Fête de la musique en France, c'est le groupe Californien Being As An Ocean qui se produit sur les terres lyonnaises.

Avec la fête de la musique et le Hellfest, le timing aurait pû être meilleur. La salle est d’ailleurs deux fois moins remplie que pour Ice Nine Kills il y a quelques semaines, on respire mieux. De plus, Holding Absence ont dû annuler à la dernière minute leur venue car le chanteur Lucas Woodland souffre d’une extinction de voix.

Ce sont donc les locaux de Hype Lights qui les remplacent. Le groupe délivre de bons morceaux, mélangeant les genres tels que le pop/punk, le metalcore et post-rock. La salle peine à se remplir et les personnes présentes se montrent assez timides au début, mais Hype Lights n’en démordent pas et jouent leurs titres avec panache. Après un incident technique, une corde de guitare à changer, on repart et le groupe nous joue des morceaux de leur EP Reckless. Les mélodies sont bonnes et les refrains plutôt entraînants.

Quelques minutes plus tard, la tête d’affiche entre en scène. Les américains entament le concert avec « Alone » et les fans sont au premier rang. On enchaîne ensuite avec « Find Our Way » puis la classique « L’exquisite Douleur » où Joel Quartuccio récite les paroles avec émotion. L’ambiance met un petit peu de temps à arriver, mais après « Know My Name », le public est lancé. Tout le monde frappe dans ses mains, hurle les refrains et des pogos sont visibles.

Tout est bien exécuté par le groupe qui semble s’amuser, malgré des morceaux touchants, empreints de mélancolie. Being As An Ocean délivrent une sacrée performance vu les conditions. Il fait toujours aussi chaud dans la salle. Avec « This Loneliness Won’t Be The Death Of Me », c’est une poignée de fans qui s’amasse devant la scène et accompagne les musiciens.

Le set se termine avec « The Hardest Part Is Forgetting Those You Swore You Would Never Forget » avant que le groupe demande à son public de venir le retrouver à la table de merch.

Malgré le peu de personnes dans la salle, on a passé une excellente soirée avec Being As An Ocean, qui n’ont pas déçu.

Article : Jean-Charles DECK

Photos : Florentine Pautet

Merci à Sounds Like Hell pour l’accréditation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :