Live-reports

[LIVE REPORT] TRUST au Cèdre à Chenôve le 16/12/2022

Une soirée pleine de nostalgie ce soir dans la région dijonnaise, puisque l’un de plus anciens groupes de hard/rock français se produisait au Cèdre : TRUST. Avec son nouvel album Propaganda sorti en septembre dernier, le groupe était surtout ici pour rejouer ses anciens morceaux. 

Dans la salle, peu de générations différentes. Surtout des fans de la première heure, certains venus avec leurs enfants ou en famille. Les vestes en jeans à patchs et les bombers en cuir sont de sortie. Le Cèdre n’est pas rempli, mais il y a tout de même des aficionados à la barrière bien avant le début du show. 

Pas de première partie donc, à un peu plus de 20h30, Norbert Krief, alias Nono, entre en scène avec sa guitare. Bizarrement, la salle ne se plonge pas dans l’obscurité, et reste bien éclairée, notamment avec les rideaux qui ne sont pas fermés derrière. Pour le jeu de lumières sur scène, il est simpliste : seulement quelques spots au-dessus éclairent la scène, et changent de couleur relativement peu souvent. 

C’est avec « Portez vos croix », issus de l’album Fils de Lutte que TRUST entame son set. Le public met du temps avant de rentrer dans l’ambiance et reste statique, malgré des applaudissements à la fin de chaque chanson. « L’Europe des 27 », morceau du dernier album, est bien accueilli. 

D’ailleurs, beaucoup de titres de l’album de 2018 Dans Le Même Sang sont joués, à l’instar de « Démocrassie » ou « Fils de Pute, tête de liste ». Bernie Bonvoisin, porte un bob à fleurs et une chemise de type psychédélique. Il n’a vraiment pas perdu sa voix, et scande ses paroles avec autant de rage. 

Il faudra que ce dernier taquine un peu le public des gradins pour qu’il se lève et que le reste de l’assemblée suive. Lorsque Bernie demandera à ses fans de sauter, tout le monde s’exécute. Enfin de l’ambiance dans un concert de rock ! Sur « Ce n’est pas la Corée du Nord » et « Dans le même sang », on sent que les dijonnais se réveillent. 

Musicalement, ça tient la route : le groupe des années 70 n’a pas perdu de sa superbe et pendant le rappel, avec « Antisocial », tout le monde hurle les paroles et les « Oh oh oh ». TRUST est content d’être là et veut satisfaire ses fans. D’autant qu’il s’agissait là de la dernière date de leur tournée. 

L’enthousiasme des membres était contagieux ce soir. La soirée, qui a duré plus d’une heure et demie, en valait le déplacement. 

Texte : Jean-Charles Deck

Photos : Florentine Pautet 

Merci à Pyrprod pour l’accréditation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :