Chroniques Photos

[LIVE-REPORT] Les Fatals Picards à La Vapeur, Dijon (06.03.20)

Un concert des Fatals Picards est toujours un moment drôle, et pour ce show dans la capitale des Ducs, l’humour et la gaieté étaient au rendez-vous.

Dijon était bouillant ce soir, malgré les temps difficiles dûs au COVID-19. La salle était bien remplie, et les fans se sont amassés devant la scène rapidement.

La soirée commence fort avec « Sucer des cailloux », titre issu du dernier album du groupe, Espèces Menacées. Puis, on fait un retour en 2011 avec les tubes « Le retour à la terre » et « Coming Out ». Paul Léger, au chant, ne cesse d’amuser l’auditoire et Laurent Honel (guitare) n’est pas en reste non plus.

L’album 7ème Ciel, plus rock, est lui aussi bien représenté et lorsque Les Fatals Picards entament « Atomic Twist », l’ambiance monte d’un cran. Entre licornes gonflables jetés dans la fosse et humour noir, le groupe nous fait rire, et le public semble conquis.

Ensuite, on a le droit à un petit set acoustique, avec Jean-Marc Sauvagnargues (batterie) qui viendra chanter quelques titres comme « Le jour de la mort de Johnny » ou encore « Le combat ordinaire », où les « palalapapapa » sont chantés en choeurs par les fans.

C’est déjà l’heure du rappel et le quatuor reprend « Sans Contrefaçon » de Mylène Farmer, dédiant la chanson à tous les hommes dans la salle ce soir. En guise d’au revoir, Les Fatals Picards jouent « Punks au Liechtenstein » et finissent leur set d’une manière aussi forte qu’ils l’avaient commencé.

 

Photos : Florentine Pautet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :